L’esprit associatif se renforce beaucoup plus lorsque les activités de l’organisation se font en toute transparence. C’est pour cela qu’il est primordial de bien tenir la comptabilité de l’association. Ainsi, la confiance qui y règne se confortera. Découvrez comment organiser la comptabilité de son association.

Faites l’enregistrement comptable de l’association

Pour mieux organiser la comptabilité d’une association, il faut procéder à l’enregistrement comptable de cette dernière. Cet enregistrement couvre en réalité toutes les transactions financières de la vie associative. Cela suppose qu’il y aura une traçabilité de toutes les entrées et sorties de l’association. C’est le meilleur moyen pour préserver la transparence de toutes vos opérations financières.

Cependant, cet enregistrement doit se faire avec précision. Cela vous permettra de garantir une information exacte à chaque compte annuel. Pour ce faire, l’enregistrement comptable d’une facture n’est pas si compliqué. Il consiste juste à transcrire toutes les transactions (négatives et positives) dans le registre ou le journal. Sur ce document, devront figurer quatre principales colonnes. Il s’agit de la date, de la nature de l’opération, du numéro de la pièce justificative et du montant. Toutefois, vous pouvez faire recours à l’un des logiciels conçus à cette fin.

Préservez toujours les justificatifs de la structure

Pour prouver les opérations comptables, il faut parfois confronter un document ayant rapport à un autre. C’est la raison pour laquelle il est nécessaire de toujours préserver les justificatifs. Ils servent à prouver les enregistrements présents dans vos registres. Les justificatifs trouvent toutes leurs importances surtout dans les situations de litiges. Ces derniers vous serviront de preuves irréfutables en face des autorités judiciaires ou administratives.

Dans la liste des pièces comptables, les justificatifs que l’on retrouve suivent :

  1. les factures ;
  2. les notes de frais ;
  3. les tickets de caisse.

Toutes les fois que vous serez en possession de ces pièces justificatives, retenez qu’elles sont à conserver durant une période minimum de 10 ans. Pour les factures, il faut vérifier la présence du nom du prestataire, du numéro SIRET, du montant et de la date avant d’estimer qu’elles sont fiables.

Pensez à établir un bon plan de trésorerie

Le plan de trésorerie ne figure pas dans la liste des documents officiels ou importants qui vous sera réquisitionnée par un partenaire. Cependant, pour mieux organiser la comptabilité de votre association, retenez qu’il fait partie des outils indispensables pour la gestion efficace de votre organisation.

Sa méthode consiste à établir un calendrier anticipatif. Il s’agira donc de déterminer en amont, à quel moment vous réaliserez des dépenses. Aussi, vous pourrez prévoir vos rentrées financières et anticiper sur les risques d’un éventuel découvert bancaire.